Welcome To Africa {*W*A*}
Bienvenue sur le Forum de l'Entente Welcome To Africa {*W*A*}.
Ce Projet vous intéressent ? N'hésitez pas à vous inscrire avec votre Pseudo Virtuafoot, ensuite faire votre Candidature Eusebio The King 1146569078




 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerVirtuafootConnexion
Bienvenue a destination dans votre humble demeure, installez-vous confortablement et venez profitez de l'ambiance Africaine !!!
Afin de recevoir vos Primes IE en fin de Saison, Pensez a programmer vos match dans le Bureau Trésorier-Match IE Saison 60.
Bravoooo a kalam qui remporte la CAN VFIFA Saison 60 !!!!!! On n'est tous fière de toii aiiiiiiiiiiiiiiiiiiiieeeeeee !!!!!! Welcome To Africa {*W*A*} est dans la place et ce n'est pas finiiiiit la Famille !!!!

Partagez
 

 Eusebio The King

Aller en bas 
AuteurMessage
Pantera Negra

Pantera Negra

Messages : 1
Date d'inscription : 10/01/2014

Eusebio The King Empty
MessageSujet: Eusebio The King   Eusebio The King EmptyVen 10 Jan - 8:42

Avec l'accort de votre président je postule cette article en rendant Hommage a Eusebio

Eusebio The King 14872910


Eusébio da Silva Ferreira


Il avait 71 ans et c'était un mythe pour tous les Portugais fans de football. Légende du Benfica, Eusebio avait été le meilleur buteur de la Coupe du Monde de 1966. L'homme s'est éteint à la suite d'un arrêt cardio-respiratoire

Un joueur dans l'histoire du Portugal





Ce  footballeur phare des années 60, véritable légende du club lisboète de Benfica, n’est pas le plus grand footballeur portugais de l’histoire. Un indice : c’est celui qui joue en ce moment. Néanmoins, ce n’est pas une raison pour ne pas rendre à la "panthère noire" l’hommage qu’elle mérite.

Eusebio da Silva Ferreira, c’est avant tout un symbole : celui des liens étroits entre le Portugal et ses anciennes colonies. Né au Mozambique lorsque le pays était sous domination portugaise, il est le joueur qui a redonné la joie de vivre à un peuple sous l’emprise du régime autoritaire de Salazar.

Ce dernier a d’ailleurs sauté sur l’occasion pour faire de ce footballeur de couleur le porte-étendard du rapprochement colonial à un moment ou la contestation grandissait dans le pays. Et ce, même si l’intéressé déclarait détester la politique.

En termes de performances sportives, Eusebio a surtout permis aux fans de football de l’époque de placer le Portugal et plus particulièrement le Benfica Lisbonne sur l’échiquier footballistique, lorsque le pays n’était qu’une enclave rongée par la pauvreté.

Meilleur buteur de la Coupe du Monde 1966 avec neuf buts, auteur d’un quadruplé en quart-de-finale face à la surprenante Corée du Nord, il parvient à hisser son pays sur la troisième marche du podium en Angleterre. De quoi faire de lui un héros national. Un statut qui s’est amplifié avec le temps d’autant plus qu’il faudra attendre quarante ans pour revoir le Portugal atteindre le dernier carré d’un mondial.


Eusebio dans la légende







Ballon d’Or en 1965, vainqueur de la Coupe d’Europe des Clubs Champions 1962 et de onze championnats domestiques, Eusebio sera toujours lié au Benfica, le club qui a mis fin à l’hégémonie du Real Madrid sur le continent européen. Et ce, même s’il quittera ce qui était alors le club phare du pays au crépuscule de sa carrière, pour aller monnayer son talent sur le continent américain notamment. Pas de quoi écorner son image puisqu’il deviendra un ambassadeur des "Aigles" à travers le monde jusqu’à sa mort. Et dire qu’il aurait dû jouer pour l’autre club de la ville, le Sporting…

En effet, le club de ses débuts à Maputo (appelée Lourenço Marques à l’époque) était alors parrainé par les Sportinguistas, mais ce sont bien les rouges et blancs qui ont mis le grappin dessus.

La légende raconte même que les dirigeants benfiquistes auraient kidnappé le prodige à l’aéroport afin qu’il signe pour eux plutôt que chez l’ennemi. Si Eusebio a toujours réfuté cette rumeur – accusant le Sporting d’avoir inventé cette histoire –, elle prouve que, comme pour tous les grands destins, ce joueur hors-normes faisait l’objet de fantasmes.

Après l’annonce du décès, le président portugais Cavaco Silva a décrété trois jours de deuil national. Car ce n’est pas le foot portugais qui a perdu une simple tête d’affiche, mais bien le Portugal qui pleure une icône à la renommée mondiale.


Un pionnier du football africain


Il est intéressant de constater que, ces dernières décennies, Eusébio était devenu un sujet d'étude pour les chercheurs africains, envisagé comme un pionnier du football en Afrique, l'incarnation d'un talent extraordinaire mais aussi, comme d'autres grandes figures noires de l'histoire du sport mondial (surtout américaines, de Joe Louis à Jesse Owens), un homme qui avait réussi dans un monde fortement discriminatoire. La volonté de certains chercheurs et journalistes étrangers de faire émerger dans le discours d'Eusébio des prises de position émancipatrices et politiques se heurta presque systématiquement à des réponses évasives et des retranchements dans le monde du football – en somme, le monde qu'Eusébio, dès sa plus tendre enfance sur les terrains vagues de Mafalala, avait appris à dominer. Pour cet homme qui, au lendemain du Mondial 1966, fut sacré "le meilleur d'Europe" et dont on disait qu'il disputait à Pelé le titre de "roi du football mondial", l'Afrique et la politique africaine étaient à des années-lumière.

L'Estado Novo essaya de se rappeler qu'Eusébio était africain, issu d'un gigantesque Portugal qui s'étendait loin au sud. S'il est évident que l'impact d'Eusébio dans la société portugaise ne peut être examiné sous un jour exclusivement politique et qu'il faut aussi étudier la portée symbolique de la célébrité d'un footballeur noir, nul doute que, dans les années 1960, il servit en pleine gloire à défendre une certaine exception coloniale. C'est cette exception coloniale qui justifiait la souveraineté sur les territoires africains, et l'histoire d'Eusébio, racontée encore et encore jusqu'à nos jours, contribua à travestir le passé et à colporter des fables sur la tolérance raciale des Portugais.


Palmarès


Pour le Portugal (1961-1978)

Troisième de la Coupe du Monde : 1966.

Pour le SC Lourenço Marques (1957-1960)

Championnat provincial du Mozambique : 1960 ;
Championnat du district de Lourenço Marques : 1960.

Pour le Sport Lisboa e Benfica (1961-1975)

Coupe d'Europe des Clubs Champions : 1962 ;
Champion du Portugal : 1961, 1963, 1964, 1965, 1967, 1968, 1969, 1971, 1972, 1973 et 1975 ;
Coupe du Portugal : 1962, 1964, 1969, 1970 et 1972 ;
Taça Ribeiro dos Reis : 1964, 1966 et 1971 ;
Finaliste de la Coupe Intercontinentale : 1962 ;
Finaliste de la Coupe d'Europe des Clubs Champions : 1963, 1965 et 1968.
Pour le Toronto Metros-Croatia (1976)
North American Soccer League : 1976.

Trophée

-Grand-croix de l'Ordre du Mérite portugais : 5 juillet 2004 ;
-Grand-croix de l'Ordre de l'Infant Dom Henri : 21 janvier 1992 ;
-Médaille d'argent de l'Ordre de l'Infant Dom Henri : 19 décembre 1966 ;
-Ballon d'or : 1965 (2e en 1962 et 1966) ;
-Élu Joueur en or de l'UEFA (pour le Portugal) : 2004 ;
-Nommé au FIFA 100 : 2004 ;
-Meilleur buteur de la Coupe du monde de football : 1966 (9 buts) ;
-Soulier d'or européen : 1968 (42 buts) et 1973 (40 buts) ;
-Meilleur buteur de la Ligue des champions : 1965 (9 buts), 1966 (7 buts) et 1968 (6 buts) ;
-Meilleur buteur du championnat du Portugal : 1964 (28 buts), 1965 (28 buts), 1966 (25 buts), 1967 (31 buts), 1968 (42 buts), 1970 (20 buts) et 1973 (40 buts) ;
-Sportif international de l'année (BBC Sport) : 1966 ;
-Footballeur de l'année au Portugal : 1970 et 197352 ;
-Prix du Président de l'UEFA 2009, des mains de Michel Platini53 ;
-Ballon d'or portugais A Bola (pour l'ensemble de sa carrière) : 1991 ;
-PFA Merit Award : 1993 (premier non-britannique à le gagner).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drogba JR
Admin
Admin
Drogba JR

Messages : 481
Date d'inscription : 18/11/2013

Eusebio The King Empty
MessageSujet: Re: Eusebio The King   Eusebio The King EmptyVen 10 Jan - 9:11

Très belle hommage, Eusebio est un grand, je dirai même une Légende du football avec un parcours et palmarès des plus remarquables. Il mérite un grand respect et serra gravé à jamais dans le cœurs de tous un peuple et continent l'Afrique qui a une grande admiration pour l'homme qu'il est et est devenu bravo Eusebio The King 2531245601

Repose en Paix The KING
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nontiba
MEMBRE {*W*A*}
MEMBRE {*W*A*}
nontiba

Messages : 112
Date d'inscription : 24/12/2013

Eusebio The King Empty
MessageSujet: Re: Eusebio The King   Eusebio The King EmptyVen 10 Jan - 12:33

je n'ai jamias attendu parler de lui mais je rend mes hommages et il faisait partir des legendes du football
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalam'
SÉLECTIONNEUR {*W*A*}
SÉLECTIONNEUR  {*W*A*}
Kalam'

Messages : 82
Date d'inscription : 01/12/2013

Eusebio The King Empty
MessageSujet: Re: Eusebio The King   Eusebio The King EmptyDim 12 Jan - 13:42

Belle hommage.
Pour un grand footballeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sapajou
MEMBRE {*W*A*}
MEMBRE {*W*A*}
sapajou

Messages : 93
Date d'inscription : 14/01/2014

Eusebio The King Empty
MessageSujet: Re: Eusebio The King   Eusebio The King EmptyVen 17 Jan - 17:09

oui tout a fait cette un grand joueur de sont époque

_________________
vainceur de la coup welcome to africa cup 1 saison 61
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Eusebio The King Empty
MessageSujet: Re: Eusebio The King   Eusebio The King Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Eusebio The King
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Lego] Review Power Miners : Cristal King
» King Philip's War - MMP
» Unhappy King Charles - GMT
» [CR] Unhappy King Charles : par Crom...well
» "King of The Sea" en réimpression

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Welcome To Africa {*W*A*} :: Entente :: Ambassade :: Présentation Entente et Manager VF-
Sauter vers: